5 astuces pour éviter le gaspillage alimentaire

Malgré nos efforts, trop de nourriture est encore jetée à la poubelle. D'après l’Ademe (1), les pertes sont estimées à 30 kg par personne dont 7 kg de déchets alimentaires non consommés encore emballés ! Pour éviter le gaspillage alimentaire qui coûte cher à la planète et à notre porte-monnaie, découvrez 5 astuces simples à appliquer !

Astuce 1 : Planifier ses menus avant d’aller faire les courses

La planification des repas c’est la première règle anti-gaspi ! Avant de vous rendre chez vos commerçants, voici quelques conseils :

  • Commencez par définir les menus que vous souhaitez manger dans la semaine.

  • Pensez également à faire l’inventaire des aliments que vous possédez déjà pour composer de nouveaux plats. 

  • Dressez enfin la liste des ingrédients manquants.

Dès la première semaine, vous verrez qu’un changement dans la gestion de votre alimentation s’est opéré : finis les aliments frais oubliés et jetés à la poubelle ! 

Astuce 2 : Privilégier l'achat en vrac

Vous en avez assez d'acheter en quantités des produits trop vite périmés ? Procurez-vous l’exact nécessaire de vos besoins  en achetant en vrac ! 

S’approvisionner en petites quantités (pour les céréales par exemple) permet également de varier les aliments et d'en essayer de nouveaux sans craindre le gaspillage alimentaire. Autre avantage du vrac, il évite la production inutile de déchets d’emballage : un beau geste pour la planète ! 

Astuce 3 : Bien conserver ses plats faits-maison 

Vous avez un surplus de ratatouille ou de goulash ? Pour en finir avec les restes oubliés dans le réfrigérateur, procédez rapidement à leur congélation ! C’est le moyen le plus sûr pour assurer la parfaite conservation de vos plats faits-maison. Autre avantage de la congélation : vous disposez de réserves pour les jours où vous manquez de temps pour cuisiner. 

Congeler ses aliments : astuces, conseils et bonnes pratiques !

Astuce congélation anti-gaspillage 

Privilégiez la congélation par petites portions de vos restes de purée, de soupe, de sauce maison ou de vos herbes aromatiques. Ainsi il vous sera plus facile de prélever les bonnes quantités sans aucune perte. 

⇥Découvrez en vidéo : l’astuce du bac à glaçons pour congeler en petites quantités.

Astuce 4 : Ranger son réfrigérateur

Avoir un appareil en désordre, c’est prendre le risque de retrouver des aliments gâtés quelques semaines plus tard. Afin que tout soit clair dès l’ouverture du réfrigérateur :

  • Rangez les aliments par famille sur vos clayettes, les bocaux avec les bocaux etc.

  • Répartissez les produits frais dans les compartiments dédiés : viandes, charcuteries, poissons, crustacés et fromages dans le tiroir DrySafe, les fruits et légumes dans le tiroir HydroSafe.

  • Appliquez la règle du “premier entré premier consommé” en plaçant en évidence, les produits à consommer rapidement.

Les solutions pour bien organiser son réfrigérateur au quotidien 

Astuce 5 : Connaître la signification des dates de péremption

Parce que mal comprises, les dates de péremption seraient à elles seules responsables de 10 % du gaspillage alimentaire. Pourtant, nombre de nos produits alimentaires peuvent être consommés sans risque d'intoxication après la date annoncée sur l’emballage. C’est notamment le cas de la DDM ou date de durabilité minimale. 

Identifiable par la mention “à consommer de préférence avant le” et complétée d’une date, la DDM signifie qu’on peut consommer le produit au-delà de la date annoncée (jusqu’à 3 mois). Cette mention figure sur des aliments peu périssables tels que les aliments secs, les produits en conserve ou les boissons UHT. 

Contrairement à la DDM, la DLC ou date limite de consommation indique quant à elle une date limite impérative de consommation. Consommer un produit frais dont la DLC est dépassée comporte donc un risque pour la santé. Elle concerne les produits très périssables tels que : la viande, le poisson ou les plats préparés réfrigérés.

Bien connaître ces mentions sans plus jamais les confondre, peut vous épargner des pertes inutiles !

Comment savoir si vos œufs sont frais ou périmés ?

Vous avez d'autres astuces pour éviter le gaspillage alimentaire ? Laissez un commentaire ci-dessous  ! Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Facebook !

 

(1) Étude de l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) - État des lieux des masses de gaspillages alimentaires et de sa gestion aux différentes étapes de la chaîne alimentaire.

Écrire un commentaire keyboard_arrow_down

Code de sécurité

Laissez-nous un commentaire ou rejoignez notre page Facebook.

PARTAGER SUR