Livraison et installation appareil offertes

Retour gratuit pendant 30 jours

2 ans de garantie

Paiement en 3x ou 4x sans frais

Menu

09 69 32 69 00

du lundi au vendredi en continu
de 9h à 18h

Contact

Autour du vin

Qu’est-ce qu’un vin naturel ?

Pour être qualifié de Vin Naturel, un vin doit : être issu de raisins conduits en agriculture biologique, être vinifié soit sans ajout de sulfites soit avec une dose plus faible que celle autorisée pour le vin conventionnel et être le produit des levures indigènes.

Liebherr Electroménager | AdobeStock_171763507-min.jpeg
Origine

Le vin naturel

Nul ne peut ignorer l’émergence du vin naturel en France. D’abord marginal car produit en quantité limitée par des vignerons avant-coureurs, il devient de plus en plus aisé d’en trouver. Tout comme le vin traditionnel, un vin naturel peut être blanc, rosé, rouge, secs, moelleux, tranquille ou pétillant. Toutes les cuvées existent. Alors qu’est-ce qu’un vin naturel exactement ? Quelle est la différence avec un vin bio ou la conduite biodynamique ? Voici quelques éclaircissements sur la question.

Qu'est-ce que le vin naturel ?

Le vin naturel est produit partout en France : en Alsace, en Bourgogne, dans la Loire, en Vallée du Rhône, dans le Languedoc… Les appellations les plus représentées appartiennent aux Pays d’Oc.

Quelle différence entre vin naturel, vin biodynamique et vin conventionnel ?

Un vin naturel, encore appelé vin nature, est un vin issu d’un raisin conduit en agriculture biologique ou en biodynamie où le traitement des parcelles est limité à des produits naturels, comme des concoctions de plantes directement appliquées sur le sol. 

Après la vendange, le vigneron n’utilise pas ensuite de produit chimique ou d’intrants œnologiques lors de sa vinification ou de son élevage. Il souhaite, en général, faire parler toute la qualité de son terroir dans son expression la plus brute.

Ce vin nature n’est produit qu’à partir de levures indigènes, naturellement présentes dans le vin. Aucun soufre n’est ajouté. La mention sans sulfites faisant quant à elle référence à l’absence de soufre ajouté, un minimum étant produit naturellement par les levures lors de la transformation du sucre en alcool, c’est-à-dire, la fermentation du vin.
 
La démarche du vigneron vise alors à obtenir un grand vin, dans son expression la plus brute possible et à respecter la nature.

Certains domaines viticoles produisent des vins biologiques, du vin sans sulfites, du vin nature… Ils répondent ainsi aux demandes des amateurs avec des vins issus d’agriculture bio au sens large du terme.

Comment déguster un vin naturel ?

Si les arômes principaux des vins ne diffèrent pas, le traitement des vins peut induire le développement de goûts caractéristiques des vins natures. Il est en effet courant de rencontrer plus de notes animales dans le vin rouge mais aussi une effervescence persistante, particulièrement dans les vins blancs. 

Comment bien conserver un vin naturel ?

Une cave à vin à porte pleine peut vous permettre de conserver votre vin naturel dans des conditions idéales. Vous le préserverez ainsi de la lumière et des odeurs extérieures, particulièrement néfastes pour ce vin plein de vie et donc encore plus fragile qu’un vin dit conventionnel.

Comment bien servir un vin naturel ?

Il est conseillé, avant d’ouvrir une bouteille de vin naturel, de dégazer légèrement en secouant la bouteille. Ainsi, vous entendrez un léger pschitt à l’ouverture, signe que le gaz naturellement présent dans un vin après sa vinification s’est échappé. Vous éviterez ainsi qu’avoir un effet perlant lors de sa dégustation.

N’hésitez pas à associer à votre vin naturel le goût authentique d’un plat fait maison.

 

Nos autres sujets : 

Le vin blanc  Le vin rosé  Le vin rouge